Sexta-feira, Dezembro 2, 2022

Vers une nouvelle dynamique et un renforcement des relations entre le Maroc et le Portugal

Othmane Bahnini, Embaixador de Marrocos em Lisboa

Le Maroc et le Portugal partagent un solide socle de relations, basées sur le respect et la confiance, scellées par un Traité d’Amitié et de Bon Voisinage, de près de trois décennies. Nos deux pays ont, tout au long de leur histoire commune, construit sereinement une relation solide, basée sur la compréhension et la prise en compte des intérêts mutuels. La densité et la diversité de ces relations, ainsi que les mécanismes de consultation mis en place, ont conféré le caractère exceptionnel à la relation entre nos deux pays.

L’excellence des relations bilatérales qui puisent leur force dans les liens historiques et culturels qui nous unissent mais également dans la proximité géographique doit être aujourd’hui, plus que jamais, un atout majeur pour le renforcement de nos relations, notamment économiques.

Nous avons observé récemment une dynamique remarquable, à plusieurs niveaux, qui montre que les deux pays sont animés d’une volonté commune forte de consolider davantage et de renouveler les liens de coopération et de partenariat.

Sur le plan des échanges commerciaux, cette même dynamique a été observée et ce en dépit de la crise sanitaire. Ainsi, le Maroc est devenu le premier client du Portugal hors Europe et Etats-Unis. Le Royaume a été classé comme étant le premier partenaire commercial du Portugal dans le Monde arabe et en Afrique. Les exportations marocaines vers le Portugal ont connu également une augmentation significative de près de 25% en entre 2020 et 2021.

Sur le plan des investissements, le Royaume suscite de plus en plus l’intérêt des grandes entreprises portugaises dont certaines ont réalisé de gros investissements récemment dans le secteur de l’automobile (Simoldes), des énergies renouvelables (fusionfuel) et dans l’aqua-industrie (mediterranean aquafarm) entre autres. Il sied de noter la présence de près de 200 entreprises portugaises au Maroc.

Conscients à la fois du potentiel et de la complémentarité de nos économies (particulièrement dans les secteurs du textile, de l’automobile et de l’agriculture), et aussi de la reconfiguration des dynamiques et des échanges qui se développeront dans le contexte actuel, où l’Europe se recentre sur elle-même, nous devrons créer ensemble les synergies nécessaires pour exploiter au mieux nos potentialités conjointes, nos complémentarités mutuelles et saisir, dans cette partie de la Méditerranée, les opportunités de croissance qui se profileront pour devenir ensemble un champion régional.

La position géostratégique du Maroc, la réalisation par le Royaume de grands projets structurants tels que le port de Tanger Med, la LGV, ainsi que la constitution de zones franches et de plates-formes industrielles intégrées, sont autant de facteurs de rapprochement. Ceux-ci stimuleront davantage les relations d’affaires entre nos pays et donnent déjà du sens au développement des relocalisations dans notre région notamment, à travers des investissements ciblés qui optimisent le positionnement de chacun dans la chaine de valeurs et renforcent nos complémentarités qui sont de plus en plus évidentes.

Qui dit renforcement des liens dit renforcement des liaisons et une des actions phares à laquelle j’accorde une importance capitale, en tant qu’Ambassadeur du Maroc à Lisbonne, est la concrétisation des liaisons stratégiques, telles que celle de l’énergie, par le biais de l’interconnexion électrique directe, entre nos deux pays, d’une capacité d’environ 1.000 mégawatts, et celle maritime, par l’établissement d’une ligne maritime directe entre un port marocain et un port portugais. Une autre action sur laquelle nous focalisons notre attention est l’intensification des rencontres économiques et d’hommes d’affaires pour renforcer la relation et mettre en œuvre la complémentarité de nos économies, notamment dans le cadre du Conseil Economique Maroc-Portugal, dont le lancement a été inauguré en octobre 2021.

Cette dynamique et cette ambition commune augure d’un avenir encore meilleur car ce que nous bâtissons aujourd’hui ne viendra que conforter notre ambition de faire de notre relation, un partenariat de référence.

(Texto escrito na língua original do autor)

Partilhe este artigo:

Artigo anteriorUm farol de esperança
Próximo artigoDa Vida e da Morte
- Advertisement -
- Advertisement -

Artigos recentes | Recent articles

Fundação Louis Vuitton: Um local onde a Arte e a Cultura estão na “moda”

Visitar a Fundação Louis Vuitton (FLV) é uma experiência inesquecível para quem gosta de arte e arquitectura e, sobretudo, para quem procura fazer um passeio diferente por Paris, fora dos pontos turísticos mais tradicionais. Um museu de arte e centro cultural patrocinado pelo grupo LVMH, a holding francesa especializada em artigos de luxo.

Um Brasil dividido nas urnas e na ideologia

Bruno Rosa, Correspondente PRÉMIO no Brasil

Momo. O museu na Lousã onde o circo deixou de ser itinerante para afirmar a sua história

Circo
Nos arredores da vila da Lousã, na antiga escola primária da Foz do Arouce, nasceu, em 2019, o Momo. Este museu do circo é o concretizar do sonho de um palhaço alemão, que se apaixonou por aquela região, e que, ao lado de uma atriz portuguesa, criou um espaço de vida e memória que procura dignificar as artes circenses – um património, para Detlef Schaff e Eva Cabral, muitas vezes, marginalizado. Palhaços, ilusionistas, malabaristas… aqui só não se recordam “os homens cinzentos.”

“O contacto com os artistas enriquece-me”

Fernando Figueiredo Ribeiro
Na passada década, aquilo que começou com um encanto inesperado saiu da esfera privada para dar origem à Colecção Figueiredo Ribeiro. São cerca de 2800 obras, representativas dos últimos 50 anos, que encontraram olhar público no Quartel da Arte Contemporânea de Abrantes.

O meu Fado

Joana Mortágua, Deputada do BE

Mais na Prémio

More at Prémio

- Advertisement -